Blog

Tes 50 choses à ne pas oublier de faire avant de mourir…

La bibliothérapie, ce ne sont pas que des livres… parfois, certaines citations, certains textes peuvent également résonner très fort en toi ! Qalam et moi, on avait envie de te partager cette liste de Perec avec toi !

Lors de l’émission de radio « Mi fIgue, mi raisin » diffusée en 1981, le présentateur avait demandé à Georges Perec quelles étaient les 50 choses à ne pas oublier de faire avant de mourir. 

Perec s’est prêté au jeu, en arrêtant toutefois sa liste à 36 éléments.

Choses simples :

– une promenade sur les bateaux mouches

– me décider à jeter un certain nombre de choses que je garde sans savoir pourquoi je les garde

– ranger une fois pour toutes ma bibliothèque

– faire l’acquisition de divers appareils électroménagers : un lave-vaisselle, un lave-linge

– m’arrêter de fumer

Choses liées à des désirs plus profonds :

– m’habiller de façon différente : porter une cravate, porter un costume trois pièces

– aller vivre à l’hôtel à Paris

– ou : aller vivre à la campagne

– aller vivre pendant assez longtemps dans une grande ville étrangère

Choses liées à des rêves de temps et espace :

– passer par l’intersection de l’équateur et de la ligne de changement de date (méridien de Greenwich en plein Pacifique)

– aller jusqu’au cercle polaire

– vivre une expérience hors du temps : dans une grotte, sans point de repère de temps

– faire un voyage en sous-marin

– faire un long voyage sur un navire

– faire un voyage en ballon

– aller aux îles Kerguelen

– aller du Maroc à Tombouctou à dos de chameau en 52 jours

Choses que je voudrais avoir le temps de bien découvrir :

– aller dans les Ardennes

– aller à Bayreuth, Prague ou Vienne

– boire du rhum trouvé au fond de la mer, comme le capitaine Haddock dans Le Trésor de Rackham le Rouge

– avoir du temps de lire Henri James

– voyager sur des canaux

Choses liées à un bloc d’apprentissage :

– trouver la solution du cube hongrois (rubik’s cube)

– apprendre à jouer de la batterie, faire du jazz

– apprendre une langue étrangère (l’italien)

– apprendre le métier d’imprimeur

– apprendre la peinture

choses liées à mon travail d’écrivain (projets) :

– écrire pour de tous petits enfants (entre 6 mois et 4 ans)

– écrire un roman de science-fiction

– écrire un scénario de film d’aventure dans lequel on verrait 5000 Kirghizes cavaler dans la steppe

– écrire un vrai roman de feuilleton

– travailler avec un dessinateur de BD

– écrire des chansons

divers :

– planter un arbre

choses impossibles, car impliquent des gens qui sont morts :

– me saouler avec Malcolm Lowry

– faire la connaissance de Vladimir Nabokov

C’était en septembre 1981. Georges Perec mourra d’un cancer quelques mois plus tard, en mars 1982.

Qalam et moi, on se disait que si vous nous mettiez les vôtres en commentaires, on se prêterait bien au jeu avec toi ! T’en pense quoi ? On se réjouit de te lire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *